Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Rencontre avec Cécile ARBAULT, présidente de l'Alpha Students Club de l'IMSG

Portraits

-

29/06/2020

Cécile ARBAULT est étudiante de Master en Business Administration, et présidente de l’association Alpha Students Club, le bureau des étudiants de l’IMSG. Elle nous parle de son parcours, et de ce rôle qui lui tient à coeur.


Comment as-tu connu l’IMSG ?


J'ai connu l’IMSG sur internet, où à la base je cherchais une école pour un Bachelor. 


Pourquoi as-tu choisi de t’orienter vers un MBA ? 


Pour pouvoir monter en compétence, l’objectif étant de répondre à tous les enjeux qui sont pluridisciplinaires, que ça soit dans le management, les ressources humaines, le marketing, la communication, et aux enjeux d'aujourd'hui et de demain dans ma carrière professionnelle. 


Y a-t-il des secteurs dans lesquels tu aimerais évoluer pour ta carrière, et as-tu un idéal de parcours ? 


Au début de l'année j'avais encore un idéal de parcours. Aujourd'hui je suis plus les opportunités. J'ai une formation à la base dans le luxe et la beauté. Peut-être que j’y reviendrai, tout dépendra des évolutions possibles. 


Parlons un peu de ton rôle de présidente de l'Alpha Students Club de l’IMSG, qu'est-ce qui t'a motivé à prendre ce poste ? 


J'ai vu l'équipe de l'année dernière au séminaire de début octobre, à la rentrée, et ils m’ont dit qu'il fallait reprendre le projet. Je pense qu'il y avait vraiment quelque chose à faire au niveau de l'école, pour permettre de faire rayonner les étudiants à Genève, en faisant tout type d'activités. Donc l’objectif est vraiment de participer à une association, parce que je n'avais jamais eu l'occasion de le faire, et de pouvoir apporter ma pierre à l'édifice. 


Que pourrais-tu dire sur la valeur ajoutée que tu apportes à ce bureau des étudiants ? 


Je pars du principe qu'on ne réussit pas seul mais qu'on réussit plus en équipe. Aujourd'hui je dirais que j'arrive à gérer le côté administratif et organisation, qui est pas forcément très amusant à faire, mais qu'il faut faire. J'apprécie plutôt de le faire, donc c’est peut-être ma valeur ajoutée. Mais s'il y a une chose sur laquelle j’insiste, c'est que dans l'équipe actuelle, personne n’est au-dessus ou en-dessous en terme de responsabilités. 


Quelle est ta vision pour un bureau des étudiants d’une école comme l’IMSG ?

 

Pour moi il faut travailler sur deux points. Il faut travailler pour les étudiants et pour l'école. Au niveau des étudiants, en les accompagnant et en leur permettant de faire des activités dans plusieurs domaines, que ce soit caritatif, sportif, ce qui permet aussi de créer des liens, et il y’a aussi les soirées pour lesquelles les students clubs sont plutôt bien connus. Au niveau de l’école, cela permet de la faire rayonner, et on part de ce principe. Si nous faisons rayonner l'école, et si nous la faisons connaître, tout ce qu'on peut faire de bien en tant qu'étudiant, va être bénéfique pour notre carrière professionnelle.


Qu'est-ce que tu préfères dans ton rôle de présidente ? 


Promouvoir le students club à l'extérieur. Parler du club et de toutes les actions qu'on souhaite mener. Malheureusement nous n’avons pas pu faire le quart de ce que nous voulions faire cette année à cause de la crise sanitaire. Mais nous avions rencontré les hôpitaux, pour mettre en place une collecte de jouets pour les enfants défavorisés, nous avons mis en place le bureau des sports, et bientôt il y aura le weekend d'intégration de l'année prochaine à préparer. Nous avons aussi parlé de nous en allant les mercredi soir au CDE, le cercle des dirigeants d’entreprise, histoire de promouvoir les étudiants et l’équipe. C'est vraiment ce que je préfère. 


Le students club c'est aussi important pour développer son réseau pendant les études. Comment est-ce que ce réseau pourra t’être bénéfique ? 


Au niveau des professeurs c'est un appui pour la suite. Par rapport au parcours augmenté par exemple, on sait que si on a besoin d'appui de spécialistes, on peut les appeler et ça c’est vraiment hyper important, parce que c'est des vrais professionnels. Ensuite au niveau des étudiants, le réseau que j’ai créé m'a permis d'avoir le stage chez Abilis et 2B system. Donc ça permet de créer des projets en commun, de trouver du travail et d'avoir des expériences communes. On sait quelles sont les forces et les faiblesses des personnes et on sait qui appeler en cas de besoin pour pouvoir bosser et réussir en équipe.


Pour finir, comment est-ce que tu va garder le contact avec le réseau que tu as établi à l’IMSG ? 


Simplement via les réseaux sociaux. Aujourd'hui mon téléphone portable est greffé à ma main en permanence, l'ordinateur de l’autre côté, et donc de toute manière ce sera via les réseaux sociaux. Et ensuite, bien évidemment, avec les soirées, dès qu'on pourra à nouveau se réunir comme on a déjà pu le faire. Prions pour qu'il fasse beau et qu'on puisse faire des barbecues !


Entretien réalisé en juin 2020.

16 vues Visites

1 J'aime

  • rencontre
  • portrait
  • étudiant
Retours aux actualités

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Portraits

Rencontre avec Gilles-Emmanuel JACQUET, professeur de Relations Internationales à l'IMSG

photo de profil d'un membre

Samy Gallia

14 juin

1

Portraits

Rencontre avec le Col. Éric NICOD, professeur et chargé de mission "échanges avec la Russie" à l'IMSG

photo de profil d'un membre

Samy Gallia

14 juin

1

Information générale

« Intelligence artificielle : politiques et règlementations en vue » – Dr. Olivier Naray dans Le Monde Économique

photo de profil d'un membre

Samy Gallia

02 juillet